Les toilettes sèches

Publié par Renaud le

Je vais parler caca et pipi ! Vous êtes toujours là ? Bien, ici on n’utilise pas les toilettes « normales », où l’on tire la chasse à la fin, à la place nous avons des toilettes sèches, c’est-à-dire sans eau.

Qu’es aquò ?
P1200399

Ce n’est pas comme je l’entends parfois les « wc du fond du jardin » de nos grands-parents qui étaient en fosse (un trou quoi). Les toilettes sèches ne fonctionnent pas de la même manière, dans le cas des toilettes « de nos grands- parents » les excréments étaient dans un environnement sans air, car ils flottaient dans l’urine , ainsi ils pourrissaient dans la bonne humeur dégageant une sympathique odeur. Dans les toilettes sèches au contraire la sciure permet de maintenir un milieu aéré qui n’est pas propice à la pourriture, au contraire la matière se transformera en un excellent compost.

Construction :

Ici on a pris une grosse poubelle noire autour de laquelle j’ai construit une simple structure en bois, j’ai mis des planches sur le dessus avec un trou pour… faire ses besoins. Reste plus qu’à ajouter une lunette de toilette classique et voila pour la structure. Certains rajoutent une ventilation à la pièce, ce qui n’est pas complètement inutile car si les toilettes sèches ne sentent pas grand-chose, il arrive pour diverses raisons qu’il y ait parfois une petite odeur. On peut aussi mettre des huiles essentielles pour les neutraliser.

Le fonctionnement :

Quand il est vide, on met une bonne couche de sciure au fond de la poubelle, ça permet d’absorber l’urine. Puis, après chaque caca/pipi on verse une ou deux louches de sciure pour tout recouvrir. Ici on met le papier avec mais d’autres le brûle.

Compostage :P1200373

Il fonctionne ici sur 3 ans. On a posé deux « barrières » de planches qui délimitent la zone de compostage où l’on entasse le contenu des toilettes pendant un an. Je l’ai mis à l’écart pour des questions d’odeur et de non agrément visuel 🙂 sous un arbre où il est a l’abri du soleil et un peu de la pluie. La deuxième année on rajoute une barrière à côté du premier tas et l’on entasse encore le futur compost pendant une autre année, de même pour la troisième année. La quatrième année on déplace le compost de la première année pour l’utiliser, la place est donc libre pour recommencer le cycle au début.

Je retourne le compost rarement, deux fois par an environ. Il est préférable de protéger le compost de la pluie pour éviter le lessivage, moi j’utilise ce qui me passe sous la main, du foin, des ronces, des branches etc.

Le compost peut être utilisé au jardin, certain préfère l’utiliser pour les arbres.

Pourquoi ?

Il a plusieurs raisons qui pourraient être invoquées, pour utiliser des toilettes sèches. Pour moi, et dans le désordre ;

  • Ne pas perdre toute la richesse contenue dans l’urine et le caca
  • Rendre à la terre ce qu’on lui a pris, pour boucler la boucle
  • Avoir du super compost maison
  • Assumer et être responsable de son caca, le traiter localement
  • Ne pas polluer pour recycler le caca et l’urine
  • Ne pas dépenser d’argent (l’eau) pour les wc
  • Ne pas avoir un système cher et compliqué de tuyauterie et de toilettes, mais au contraire pourvoir le faire simplement seul
  • etc.

Livre : « Un petit coin pour soulager la planète : Toilettes sèches et histoires d’eau », est un livre complet et sympa qui est vendu à prix coûtant.

En guise de conclusion, voici une chanson à texte sur le sujet de l’article.

https://www.youtube.com/watch?v=xJMl8amw_7U

Catégories : Bricolage

Renaud

Renaud

J’aménage dans l'Allier une prairie de trois hectares pour la transformer en lieu de vie agréable, nourricier, résiliant et durable. Ce blog suivra la vie de ce lieu au fil des saisons et des travaux.

2 commentaires

Avatar

Benichou · 28 août 2016 à 23 h 32 min

Très intéressant ! Je suis complètement fan de la chanson qui illustre le sujet 😀

Avatar

Luc · 19 avril 2017 à 12 h 41 min

une autre ? 🙂
https://youtu.be/GTuoo1X0YfY?t=91

Répondre à Benichou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *