Inoculation de shiitakés

Publié par Renaud le

  ob_4a77b0_shiitakegrowing

Les champignons c’est pas ça qui nourrit son homme, mais qu’est ce que c’est bon 🙂 ça se fait souvent bien sécher, on peut donc en manger toute l’année. Ça fait un bail que j’ai envie d’en -j’allais dire semer- faire pousser. Le moment est venu car on m’en a offert à Noël… vu que la meilleure période semble être de novembre à fin avril, plus d’excuses.

Les shiitakés, sont des champignons populaires en Asie, et notamment au Japon, aussi bon frais que secs. Ils sont vendus sous forme de chevilles de bois inoculées, il faut donc percer une grosse branche de toute part et y introduire les chevilles puis attendre qu’ils se développent. Ce champignon a apparemment une préférence pour le chêne, mais pas du vieux bien sec dont on se sert pour se chauffer, non, du bien juteux coupé il y a peu.

ob_c4f2d2_20150125-161936J’ai donc coupé une grosse branche qui faisait doublon sur le gros chêne qui est au milieu du terrain, j’ai ensuite coupé des tronçons d’un mètre vingt de long. Puis je l’ai percée en espaçant les trous d’une quinzaine de centimètres. Il ne reste plus qu’à introduire les chevilles inoculées de champignons avec un marteau, et voilà.

Je laisse les branches dehors à l’abri du vent et du soleil pendant la phase d’incubation pour que le mycélium se développe, et puis on attend… 16 à 18 mois…

Il faut être patient, mais la récompense c’est qu’on peut récolter des champignons pendant 4 ans, 2 ou 3 fois par an.

Le chêne que j’ai coupé l’année dernière a déjà été colonisé par des champignons, nuls doute que cela marchera pour les shiitakés (voir dernière photo).

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lentinula_edodes

http://www.fermedesaintemarthe.com/A-8814-le-shiitake.aspx

Catégories : Autre

Renaud

Renaud

J’aménage dans l'Allier une prairie de trois hectares pour la transformer en lieu de vie agréable, nourricier, résiliant et durable. Ce blog suivra la vie de ce lieu au fil des saisons et des travaux.

1 commentaire

Avatar

Clotilde · 1 janvier 2017 à 22 h 35 min

Bonjour,
Des nouvelles de cette expérimentation ? Cultiver des champignons, un de mes nombreux rêves…
A+
Clotilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *