Il ne reste plus aucun cardon -qui étaient fort beaux- d’il y a deux ans… ils sont tous tombés sous les dents acérées des rats-taupiers. Dans une région, comme ici, où ces ravageurs prolifèrent il est quasi impossible de tenir ces légumes plus d’un an ou deux. Pourtant les deux sont vivaces, sans entretien et j’aime en manger, alors, têtu, j’ai décidé d’en replanter. Ces légumes se font boulotter par les racines, alors si l’on trouve un moyen de protéger les dites racines ils devraient être hors de danger. J’ai d’abord pensé à tapisser le trou de plantation d’un grillage à maille très fine, mais devant le prix j’ai reculé. En regardant dans mon bazar ce qui pourrait bien servir à cet usage j’ai trouvé des gros godets en plastique assez épais, troués au fond qui pourraient faire l’affaire. Je fais un trou où je place le gros godet je remplis le godet avec la terre du trou, je plante le cardon/artichaut dans le godet que je laisse dépasser de quelques centimètres hors sol et voila, la suite l’année prochaine.

 

 

Posted on: 17 juin 2015
Categories: Potager
3 Responses to Cultiver les artichauts ou les cardons malgré les rats-taupiers
  1. Je vais surement dire des bêtises mais je me lance tout de même :
    – Est-ce que les pieux produisant des ultra-sons contre les taupes ne seraient pas efficaces ?
    (Parenthèse : certains disent que cela n’est pas super efficace)
    – Est-ce qu’il est difficile et onéreux d’avoir un générateur d’électricité et un fil, ou filet, enterré comme on le ferait avec une clôture électrique pour des vaches ou des poules ?
    http://installation-electrique.comprendrechoisir.com/comprendre/cloture-electrique

    • Renaud

      Salut Daryi,
      * Je connais des potagistes qui enfoncent des « fer a bétons » un peu partout dans leurs potagers avec une bouteille plastique enfiler a l’envers dessus pour que le vent fasse trembler les bouteilles et transmette les vibrations dans le sol, ce qui ferait fuir taupes et campagnols. Perso. vu la taille de nos potagers ça me semble irréaliste mais dans un plus petit potager pourquoi pas.
      * Les ultra-sons j’ai pas essayé et je ne connais personne qui en a non plus… j’ai aussi lu sur internet que c’est souvent de la camelote inutile ou que les ultra-sons ne feraient pas fuir que les taupes.
      * Pour le fil électrique, à nouveau vu la taille du potager et son morcellement c’est pas envisageable pour nous. Mais en théorie j’imagine qu’une taupe ou un campagnol n’aime pas plus que ça ce manger du jus sur le museau 😉
      * Dans les autres idées il y a les barrières physiques, maçonnerie ou grillage enterré sur le pourtour du potager.
      * Les pièges, bon autant les taupes sont faciles a avoir autant les rats-taupiers non… mais j’ai envie d’essayer ce piège là qui a l’air pas mal http://www.jardiland.com/mon-jardin/15354-entretien-traitement-et-soin/15472-anti-nuisible-naturel/23131-piege-a-taupes-trichter
      * Et aussi les variétés de légumes, par exemple plutôt cultiver des betteraves plates d’Égypte qui pousse hors de la terre que des crapaudines qui sont tout en longueurs comme les carottes…
      Si vous avez d’autres idées n’hésiter pas a en faire part !

  2. les ultra son .. j’ai tenté .. me suis faite arnaquer comme ceux qui succombent à la tentation je pense 😉 c’est bidon… je n’ai jamais eu autant de taupinières que le jour où j’ai mis un pieu à ultra son.. Du coup rien trouver d’efficace alors j’ai décidé d’être copine avec ma taupe .. on fait avec on se partage le potager 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *